Cocon Sémantique

Le cocon sémantique en SEO

Qu’est-ce-qu’un cocon sématique ?

Le cocon sémantique correspond au déploiement de nombreuses pages sur une thématique particulière, nécessitant un effort éditorial important afin de pouvoir se positionner face à une la concurrence. Il va permettre de bien qualifier, thématiser une page et son corpus de sous-pages via un maillage interne en cilo (isolation des pages du reste du site) d’où le terme de cocon.

Les bénéfices d’un cocon sémantique

Grace au cocon vous acquérez une forte pertinence sur un terme très concurrentiel et êtes en mesure de vous positionner dessus. De plus, vous matchez avec de nombreuses autres expressions à fort volume de recherche se portant les unes avec les autres, et gagnez en couverture sur la thématique –> Gain de trafic

Le cocon sémantique en SEO

Comment déployer un cocon sématique pour le SEO ?

Concrètement, les adeptes de cette pratique éditoriale vont être amenés à déployer un amas de pages dédiées à divers mots clés englobant un champ sémantique afin de pousser une expression majeure à fort volume de recherche et donc très concurrentielle.

La techniques va consister à déployer 50 à 100 pages pour pousser un mot clés principal (selon la concurrence). Cependant il ne suffit pas de produire et indexer ces pages… La subtilité de ce procéder SEO largement utiliser par les agences SEO va consister à isoler les pages du reste du site, et à pratiquer un maillage interne en cylo. 

Voici un exemple d’URL de dernier niveau de page d’un cocon sémantique :

  • http://mustcoach.com/coachs-sportif/coach-sportif-domicile/coaching-sportif-a-domicile/

Ici le cylo remonte de « coach sportif à domicile » > sur « coach sportif domicile » > puis « coach sportif »

Si l’on respect strictement la méthode du cocon sémantique par silo il va donc falloir ne faire de lien vers aucune autre région du site (autres axes sémantiques) de manière à isoler l’axe (cocon) et maximiser la transmission de popularité  de manière à ce que les pages de troisième niveau dirige les moteurs vers la page de second niveau puis vers la landing page du mot clé majeur.

Par conséquent les moteur vont en quelque sorte rapatrier une densité sémantique importante vers la page de premier niveau et ainsi lui accorder plus de poids dans les SERPs.

Le concon sémantique c’est pour résumé : Une carotte

  • Un mot clés principal et ses déclinaisons par intention
  • 100 pages de 400- 500 mots bien rédigées, poussant chacune un mots clés du champs sémantique principal
  • Un maillage interne en silo afin de maximiser la transition de popularité et de pertinence en d’aval en amont